Accompagner la réduction des déchets à l’échelle de la ville.

51- Mettre en place une “Maison du zéro-déchet” visant à stimuler les pratiques innovantes, en informant sur les alternatives et en proposant des défis à relever. 

52- Lutter contre l’obsolescence en permettant de maintenir en usage les objets du quotidien par des ateliers de réparation et d’entraide. 

53- Agir via la commande publique de fournitures, services et travaux. Adopter un schéma de commande publique responsable.

54- Favoriser le réemploi, la revalorisation et le recyclage par l’implantation d’une ressourcerie et d’une recyclerie. 

55- Systématiser la récupération des invendus et gaspillages alimentaires (écoles, commerçants, restaurants, marché, etc.) dans le but de créer une cantine solidaire en partenariat avec le tissu associatif local. 

56- Inciter les commerces à proposer des poubelles de tri pour leurs emballages.

57- Moderniser et systématiser les structures de tri sélectif. Améliorer l’information sur les bonnes pratiques. Développer les structures pour permettre le recours massif au compostage ou lombricompostage (gratuit). 

58- Nous organiserons avec les riverains d’une rue, un concours « zéro déchet » visant à limiter la production de déchets et à mettre en place des solutions alternatives.

59- Nous implanterons une consigne pour le réemploi des bouteilles et emballages.

60- Nous réduirons le nombre de collectes d’ordures ménagères résiduelles et augmenterons la fréquence des collectes de recyclables en lieu avec l’ouverture de la recyclerie et ressourcerie.