Une ville qui éveille, éduque et révèle sa jeunesse!

génération future

Objectifs :

Puteaux est une ville pleine de ressources qui doit bien préparer ses enfants à leur vie future. Nous avons l’ambition que les services de petite enfance, d’éducation et ceux dédiés à la jeunesse portent une exigence inclusive et une promesse d’excellence.

Quelques indicateurs :

  • Nombre de places en crèches et % de demandes acceptées
  • Nombre d’enfants par classe en maternelle
  • Nombre d’enfants par classe en primaire
  • % d’obtention du brevet
  • % d’obtention du bac
  • taux de chômage des 18-25 ans
  • sondage régulier du niveau de satisfaction générale des 12-25 ans.

génération future

Petite enfance

86- Possibilité de déposer dès les 6 mois de grossesse une demande de place en crèche pour ménager le stress des futurs parents.

87- Transparence des attributions de place en crèche et anonymisation des dossiers.

88- Dynamiser les relais d’assistantes maternelles et créer des passerelles avec les structures municipales existantes afin de leur offrir un accès facilité aux espaces dédiés aux jeux, à l’éveil et à la motricité. Améliorer la formation et le soutien aux assistantes maternelles en partenariat avec Pôle emploi et les associations spécialisées. 

89- Encourager les crèches associatives ou familiales à but non lucratif, afin de compléter l’offre de garde.

Education

90- Ouvrir de nouvelles classes en écoles maternelles/élémentaires dans le haut et le bas de la ville en optimisant la carte scolaire : objectif de 24 élèves maximum par classe dans tout le primaire. 

91- Réduire la durée d’exposition des enfants aux écrans à moins de 30 minutes par jours dans les écoles maternelles et primaires face aux effets nocifs du numérique sur le développement sanitaire, cognitif et moteur.

92- Initier les enfants au bien être avec des cours de yoga et de méditation. 

93- Aménager les espaces et proposer le matériel approprié pour inciter aux pédagogies nouvelles.  

 94- Proposer des animations de lecture en temps périscolaire. 

95- Obtenir des sections internationales à l’école primaire afin que les enfants s’acclimatent à un seconde langue et que ceux parlant une langue étrangère s’intègrent plus facilement.

96- Détecter les lacunes en français au primaire et prendre en charge les élèves, en partenariat avec les associations locales, afin de garantir un niveau adéquat à l’entrée au collège.

97- Création d’une première unité d’enseignement maternel autisme (UEMA) dans une voire deux écoles maternelles (non soumis à la carte scolaire) pour accueillir des élèves avec différents troubles autistiques.

98- Généraliser les écoles oasis. Végétaliser les cours chaque fois que cela est possible, ainsi que des composts d’école, qui peuvent accueillir également les biodéchets des familles, avec un travail pris en charge par les enseignant.e.s et/ou le périscolaire.  

99- Renforcer l’apprentissage de la conduite en vélo, trottinette, patins dans les écoles. Tous les enfants se verront subventionner un vélo à la sortie du CM2. 

Jeunesse

100- Favoriser l’implantation d’un collège et d’un lycée à vocation internationale.

101- Transformer en “tiers lieu” des locaux existants dans chaque quartier : espaces d’expression, de création et d’insertion notamment pour la jeunesse (repair café, fab lab, menuiserie, entreprenariat…).

102- Proposer des studios à très faible loyer dans les bâtiments inoccupés pour permettre aux jeunes adultes de s’émanciper tout en restant à Puteaux.